Logo du Club

Club royal des
gastronomes de Belgique

fr | en

Guide Gourmand

La Meuse, 22 juillet 1939, p. 6

 

Voici un petit bouquin qui se recommande à l'attention de tous ceux qui voyagent. Il s'agit du Guide Gourmand, édité par le Club de la Bonne Auberge, en collaboration avec M. Jacques Souhami, sous la présidence de Curnonsky, prince élu des gastronomes. Ce guide concerne la Belgique et le Luxembourg; il indique 950 bonnes adresses indispensables à tout touriste; il signale la bonne route, La bonne table et le bon gîte.

Outre cela, qui est de prix, ce Guide Gourmand 1939 abonde en conseils précieux, dont chacun peut agréablement faire son profit.

C'est Curnonsky qui a écrit :

La magnifique fraternité franco-belge est symbolisée par l'alliance de la cuisine belge et de la cuisine française, qui sont les deux premières cuisines du monde.

Et comme noblesse oblige, nous devons nous tenir sans fléchissement à la hauteur de notre réputation.

Connaissez-vous la manière de boire le champagne? Le Guide Gourmand vous l'apprend :

C'est te seul vin, – il s'agit ici du bon vin de champagne – qui peut se boire tout le long du repas, du commencement à la fin.

Les mets font ressortir ses riches qualités, et, à son, tour, il avantage les finesses recherchées de l'Art culinaire. C'est comme une parfaite et discrète alliance où ce vin admirable et les excellents plats qui l'accompagnent semblent se prêter une mutuelle assistance afin de se taire chacun mieux valoir.

Sou velouté sera apprécié dès le potage et son fruité ne faillira pas devant l’épreuve du poisson.

C'est une erreur de goût trop fréquente aujourd'hui que de faire servir du « brut » avec les mets sucrés. Question de mode et peut-être aussi de snobisme. Tous les « bruts », quels qu'ils soient, lorsqu'ils viennent avec la glace et le dessert, font la plus détestable figure.

Il faut regretter l'abandon de la flûte, qui nécessite, malheureusement, des minuties d'entretien trop grandes pour notre temps. Les innombrables petites bulles brillantes de la mousse, qu'il était plaisant de voir s'agiter dans ce long verre élégant et délicat, montaient répandre à la surface les délicieuses subtilités du bouquet qu'elles avaient recueillies dans leur longue course à travers le liquide cristallin.

La coupe, ajoute le Guide Gourmand, est indigne des tables de bon goût, fussent-elles modestes.

Savez-vous quel fromage figurait sur le menu du Gala culinaire du 12 novembre 1933, présidé et commenté par Curnonsky ? Le fromage de Harzé, tout simplement.

Mais vous apprendrez bien d'autres choses en consultant le Guide Gourmand, qui constitue pour le touriste le meilleur et le plus sûr des viatiques.

Et puis, aux 950 bonnes adresses s'ajoute une carte gastronomique de la Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg qui vous permet d'embrasser d'un coup d'œil les endroits privilégiés où s'abritent tes temples de la gastronomie.

Mestré